Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 11:26

RETROUVEZ NOS IDEES LECTURE ICI : http://lesmondesmagiques.wix.com/librairie#!-propos3/chaj

Un des personnages d'un roman de l'irlandais Joseph O'Connor se demande comment un livre aussi surfait, des passions aussi exagérées que celles des Hauts de Hurlevent, peuvent être accueillies avec plaisir par un lecteur sensé. Heureusement pour Joseph O'Connor - qui sans cela aurait perdu mon estime - un autre personnage de ce même roman (L'étoile des mers) vient contrebalancer ce dur jugement et le magnifique roman d'Emily Brontë retrouve la place qui lui est due.

 

wuthering-heights.jpg

 

Il est vrai que les comportements, et les passions qui se déchainent dans Wuthering Heights sont extraordinaires. Mais cela ne dénote aucunement une affectation, une tendance au ridicule. Non, Emily Brontë touche dans ce roman à la crudité des sentiments, sous la forme d'un lyrisme et d'un romantisme qui la servent au mieux. Et si j'aime ce roman par-dessus tout, c'est qu'il va jusqu'au bout : ce qui est en jeu ici, c'est la force des passions, qui s'enflamment jusqu'à toucher au fantastique. Cette fille de pasteur ne s'arrête pas à des considérations morales. Dans Jane Eyre, qui est aussi un bon roman, Charlotte Bronte est entravé par cet amour de la morale. Mais les Hauts de Hurlevent dépassent de beaucoup Jane Eyre, le roman à la force d'un huis-clos, l'efficacité d'une tragédie grecque nourrie par les émanations d'une lande de bruyère cruelle et sauvage.

Pour être tout à fait honnête, la première partie du livre, celle qui nous entretient de Catherine et d'Heathcliff me semble plus forte que la seconde. Mais tout le livre est traversé par un même courant, magnétique.

Et quant à ceux qui comme Daphné du Maurier (malgré l'affection que je puis avoir par ailleurs pour ses écrits) soutiennent que Branwell Bronte est l'auteur de Wuthering Heights, je les tiendrais à jamais pour des hérétiques.

 

Si un livre doit être la preuve de la « puissance » de la littérature et de l'imagination c'est bien celui-ci. Comment une jeune fille à la peau de lait, vivant entre la pénombre d'un presbytère et la nudité d'une lande désertée a-t-elle pu restituer si bien les forces qui nous emportent ? Imaginez que vous avez vécu un jour une sensation si intense qu'elle ne peut vous quitter et que vous sentez qu'elle ne devra jamais vous quitter. Tirez-en toutes les conséquences les plus folles et vous apercevrez le problème et le destin des personnages de Wuthering Heights. C'est la tempête qui passe à travers des êtres qui ne sont que des humains. A travers les plaintes et les déchirements on entendrait presque les coups de vent. Pour moi c'est un livre très fort, très beau mais le moins qu'on puisse dire c'est qu'il n'a pas été fait pour plaisanter.   

 

 

 

A signaler aussi un ouvrage jeunesse, une des aventures de Kamo, L'agence Babel, de Daniel Pennac, qui, lorsque j'étais plus jeune (et déjà sous le charme d'Emily Brontë), m'avait conquise en faisant revivre un instant mes personnages favoris.  

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

concrete foundation repair 06/08/2014 14:51

This certainly does not denote an assignment. This is the storm that wrecked a havoc couple of centuries back. Some of the debris is still preserved. Now, the place is a tourist spot of attraction. I would like to check it out someday.