Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 15:08

RETROUVEZ NOS IDEES LECTURE ICI : http://lesmondesmagiques.wix.com/librairie#!-propos3/chaj

medecin-de-la-peste.jpg

 

Marcel Schwob a une imagination débordante. Il sait raconter des histoires, s'emparer d'une vie, d'un fait historique, et venir en broder le coeur avec une habileté et une invention dignes de Borges. 

Dans le roi au masque d'or, il fait défiler devant nous des personnages, terribles ou exotiques, piochés en Italie pendant la grande peste, en Libye au temps des embaumeuses, dans l'hiver féroce de la France du 15ème siècle, au sabbat des sorcières et même dans une maison de retraite...Chacune de ces ambiances se déplie et révèle ses mystères, ses délices, ses horreurs, dans un style qui ressemble au balancement d'une étoffe précieuse. On y trouve des mots rares, qui font rêver et qui renforcent encore le grand pouvoir d’envoûtement que possède Schwob. Ses histoires cruelles et étranges sont de celles qui restent en mémoire.

 

Historiettes ou pages extraites de grands récits, on se promène chez Schwob au coeur de quelque chose comme une culture, un monde. La langue surtout mais aussi les évocations mystérieuses, le pouvoir des croyances et des masques, les petits fétichismes, tout ceci participe d'un "univers Schwob" qui en contient des tas d'autres.On peut avoir peur, rire, on y découvre des mots et puis des usages, des professions, de vieux métiers.

Parfois cela s'annonce comme banal, c'est souvent qu'il s'agit d'une passion universelle, d'un décor typé pour servir un propos hors du temps. Petit à petit les masques apparaissent comme masques, et on s'effraie. On se dit a-t-il "inventé" ça ?

 

A noter, le goût de Schwob pour les histoires et les destins personnels. On dirait que chez lui le monde se compose de ça, et uniquement de ça. Voir sa traduction du petit récit de De Quincey, Les derniers jours d'Emmanuel Kant. 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

magnetic balls 25/06/2014 09:23

It is nice to read about an imaginary character like Marcel Schwob. The picture shows it has a vivid look. In the stories, you can read about witches who take this shape to terrify the people. The imaginary power should be working fine to come up with such a character.

Chris 25/06/2014 09:10

Post-Nice. Merci.